Défi n°4 : Photographier à grande ouverture


Photographier à grande ouverture (c'est à dire le plus proche possible de 1), se fait spontanément lorsqu'il y a peu de lumière. En effet, sauf à être en mode "priorité à la vitesse", "priorité à l'ouverture" ou en mode tout manuel, les appareils photos se règlent automatiquement sur la plus grande ouverture possible.

Cela permet notamment de ne pas monter trop haut dans les ISO (effet de grain en découlant) et d'éviter l'utilisation du flash.

Mais photographier à grande ouverture peut également être un choix esthétique même lorsque la luminosité est suffisante.

Car la conséquence de la grande ouverture est de réduire la profondeur de champ, c'est à dire que plus l'ouverture sera grande, moins la zone nette sera importante.

Et ce choix esthétique peut être très intéressant, par exemple pour masquer un arrière plan peu intéressant, ou mettre en valeur un détail en particulier.

bouquet de fleur net en centre de table, le reste de l'image est floue

exemple de profondeur de champs liée à l'ouverture de l'appareil photo


Posts à l'affiche