Photographe, un métier comme un autre ?

Entre les appels en absence et les SMS... J'ai vu ma vie défiler.


Les appels insistants tard le soir ce n'est jamais bon signe. Chaque sonnerie vous fait imaginer le pire un peu plus.


Un soir à 23 heures 30 alors que je prenais ma douche, mon téléphone a sonné 3 fois, avec peu de temps de répit entre chaque tentative.

Je saisis mon téléphone et vois également des SMS du même numéro « rappelez svp urgent » .


J'ai aussitôt pensé à ma fille, partie en classe verte avec son école. Un accident ? Une fugue ? Qu’a-t-il bien pu se passer ?!

Mon inquiétude grandissait à chaque nouvelle sombre pensée.


Les mains et la voix tremblotantes, je rappelle le numéro qui m'avait appelé avec tant d’insistance.


« Bonsoir, oui je voudrais des tarifs pour mon mariage. »


Avez-vous déjà ressenti un profond soulagement et une intense colère à la fois ? Comme si vous croquiez un macaron à la sauce chili...

C'est ce que j'ai ressenti ce soir-là.


Bien que cette histoire ne me soit pas arrivée directement mais à une consœur, j'aurais très bien pu la vivre.


Maintenant que j'ai votre attention, je souhaiterais partager avec vous un aspect du métier de photographe bien souvent ignoré du public.


La photographie commence souvent comme une passion qui devient ensuite notre profession.

Ce n'est pas pour autant que ce n'est pas un métier, à part entière.


Nous travaillons dans notre studio toute la journée, toute la semaine, comme d'autres vont travailler au bureau en tant que salarié, ou sont à leur compte dans d'autres domaines.


Ce n'est pas parce que c'est souvent une passion que nous n'avons pas une vie de famille le soir, le WE, quand nous fermons la porte de nos studios.


Est-ce qu'il vous viendrait à l'idée de contacter votre boucher, votre banquier, votre dentiste le soir ou le dimanche ? Et de passer au suivant parce que vous n'avez pas de réponse immédiate ?


Photographe est un métier comme un autre…


Les appels, les messages (quelle que soit l'application par laquelle ils arrivent) et les séances sont traités pendant les horaires d'ouverture, les RdV sont pris durant les horaires d'ouverture également.


Lorsque nous sommes en séances, nous ne sommes pas disponibles pour vous répondre ou faire avancer les retouches de votre séance (sauf studios plus gros, ayant des employés, ce qui n'est pas mon cas).


Les retouches prennent du temps, il n'est pas imaginable de vous restituer des photos de qualité en 24h.


Pour résumer en trois points :

  • Les horaires affichés de votre photographe ont été pensés et aménagés en fonction de sa façon de travailler. Les respecter vous garantira un temps de réponse optimal, et un réel enthousiasme de travailler avec vous.

  • Dans ces plages horaires, il est probable que nous soyons occupés à capturer des images, que ce soit les vôtres ou celles de quelqu'un d'autre. Laisser un message nous fait savoir de votre intérêt et nous permet de vous recontacter au plus vite.

  • Nous retouchons vos images pour vous en offrir le meilleur, et cela prend du temps. Impossible donc de vous livrer des images aussitôt. Comme un plat que l'on mijote : il lui faut du temps pour vous offrir ses meilleures saveurs !


Pour conclure, et répondre à quelque chose que nous entendons bien trop souvent, malheureusement, non, être photographe ne consiste pas à n’appuyer sur un bouton en passant un bon moment !

Nous sommes avant tout chefs d’entreprise et la prise de vue ne représente qu’une infime partie de notre travail (environ 15% de notre travail).


Merci de votre attention,

Signé : les photographes